[ALTER-] Prospective
Conférence du 8 juin 2005 à 15h00

La classification en sciences naturelles à l’école et ses enjeux

Guillaume Lecointre (Museum national d’histoire naturelle)

samedi 2 février 2008 par Ronan

Guillaume Lecointre (Museum national d’histoire naturelle) Professeur au Museum national d’histoire naturelle et directeur de l’école doctorale du MNHN Présentation

Guillaume Lecointre est l’auteur avec H. Le Guyader de La classification phylogénétique du vivant (éditions Belin, 2001). Il a également dirigé la rédaction d’un ouvrage pédagogique sur le même sujet, destiné aux enseignants, Comprendre et enseigner la classification du vivant (Belin, 2004), dans lequel sont proposés des protocoles d’activités scientifiques sur la classification pour tous les niveaux d’enseignement. Il a aussi animé une session de l’école d’automne de La main à la pâte, Graines de sciences 4, en 2001. Séminaire de La Main à la Pâte

L’opération La main à la pâte vise à promouvoir au sein de l’école primaire une démarche d’investigation scientifique. Le séminaire est organisé par Didier Pol. Les activités internationales sont organisées par David Jasmin.

Depuis un demi siècle, la classification des êtres vivants a subi une véritable révolution à la fois dans sa philosophie et dans ses méthodes. Dans sa philosophie, car comme elle parvient désormais à identifier les parentés évolutives des êtres vivants, le cahier des charges fixé par Darwin en 1859 peut être rempli, ce qui permet de tourner le dos à des philosophies antérieures qui restaient inscrites dans nos classifications. Dans ses méthodes, avec l’introduction dans les années 1950 de la systématique phylogénétique par Willi Hennig et ses applications informatisées dès les années 1970. Dans les dernières décennies la systématique phylogénétique a bénéficié, en outre, des outils de la biologie moléculaire et de la bioinformatique permettant, notamment, de comparer les séquences des macromolécules, ADN et ARN. Pourtant, la classification phylogénétique est restée longtemps méconnue dans l’enseignement, non seulement à l’école primaire, au collège et au lycée, mais souvent aussi dans l’enseignement supérieur, ce qui n‚a pas été sans conséquences sur la compréhension du vivant. En effet, tout en intégrant la notion d’évolution dans les programmes scolaires, on a continué à utiliser la classification établie par Linné au dix-huitième siècle dans un contexte scientifique où les espèces étaient des créatures et où l’évolution du vivant était encore inconnue. Cet état de fait a contribué à ancrer dans les esprits nombre d’idées fausses, en particulier sur l’évolution du vivant, que l’on retrouve notamment dans des manuels scolaires.
Voir en ligne : Voir la conférence

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 45697

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Biologie  Suivre la vie du site Classification phylogénétique   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License